Visites

Visiter le Centre de Conservation pour Chimpanzés


Le sanctuaire est situé au sein de la zone intégralement protégée du Parc National du Haut-Niger, à 16 heures de route de Conakry. Les entrées sur cette zone ne peuvent être autorisées que par les autorités locales et nationales régissant le Parc. Pour y pénétrer, une autorisation doit être demandée auprès du Conservateur du Parc (ou en son absence auprès de son adjoint) à Faranah. L’autorisation doit être écrite de façon à pouvoir en justifier à tout moment. Le montant du droit d’entrée au Parc est d’environ 50.000 Francs Guinéens qui doivent être enregistrés sous forme de reçu au nom du Parc National du Haut Niger. Une fois l’entrée réglée et les autorisations validées, un agent du Parc vous accompagnera pour votre visite. L’autorisation accordée et le montant payé est un droit d’entrée au Parc et n’a pas valeur de droit d’entrée au sein du CCC.

La direction du CCC n’encourage aucunement les visites au sanctuaire de par son absence de commodités. Les représentants du CCC sont présents chaque week-end à Faranah, il est essentiel de leur demander l’autorisation de visite avant de se rendre sur place. Cette autorisation pourra être refusée en fonction des activités et du contexte sur le terrain au moment de votre demande. Si vous êtes autorisés à venir visiter le sanctuaire, une contribution au projet de 50.000 Francs Guinéens par personne (10.000 Francs Guinéens pour les nationaux) sera exigée. La visite devra se faire à la journée car le CCC ne dispose d’aucune structure d’accueil et les visiteurs doivent venir avec leur propre nourriture. Lors d’une visite au CCC, par mesure de sécurité et dans le cadre de nos règles sanitaires, les visiteurs ne sont pas autorisés à avoir des contacts avec les chimpanzés mais ils pourront néanmoins les observer à distance lors des repas de 12h et 15h. Aucun visiteur malade ne sera autorisé car les chimpanzés sont extrêmement sensibles aux maladies humaines.

La direction du CCC refusera l’entrée à tout visiteur n’ayant pas suivi le protocole de visites.