URGENT : Besoin d’un vétérinaire au CCC!

Le Centre de Conservation pour Chimpanzés, un sanctuaire accrédité par le Pan Africa Sanctuary Alliance, qui se trouve en Guinée-Conakry, recherche 1 vétérinaire enthousiaste.

 

Le CCC est un sanctuaire établi par le gouvernement de Guinée qui recueille, réhabilite et relâche des chimpanzés orphelins victimes du trafic illégal de viande de brousse et du trafic de bébés. Le CCC s’occupe actuellement de 51 chimpanzés (5 mois à 36ans environ) et suit 9 chimpanzés relâchés. Le Centre est aussi impliqué activement dans des programmes de sensibilisation environnementale, protection du Parc National et de la recherche non-invasive.

 

Les taches du vétérinaire seront :

  • Gestion quotidienne de la santé des chimpanzés en étroite collaboration avec l’équipe de soigneurs et l’équipe de management
  • Participation à tout sauvetage de chimpanzés (sauvages ou captifs) mené par les autorités, si la présence du vétérinaire est requise
  • S’occuper des chimpanzés nouvellement arrivés: première évaluation de l’état de santé, premiers soins, mise en place d’un plan nutritionnel si nécessaire, collecte d’échantillons, etc.
  • S’assurer que le protocole de quarantaine est respecté et suivi pour chaque individu en quarantaine; réaliser les contrôles de santé pendant la quarantaine et mener les tests requis (tuberculose, dépistage de maladies sur sang, dépistage fécal, etc.)
  • Mener toute analyse de laboratoire nécessaire si et quand nécessaire (l’équipement de laboratoire sur place est basique mais le vétérinaire devra développer cet aspect)
  • Examens fécaux mensuels et déparasitage lorsque cela est nécessaire (chimpanzés, équipe locale, volontaires et chats)
  • Relevé mensuel du poids et de la dentition des jeunes chimpanzés
  • Tenu des dossiers médicaux des chimpanzés et de tous les dossiers au jour le jour; sauvegarde numérique
  • Responsable de la bonne tenu de la salle vétérinaire, gestion du stock de médicaments/équipements vétérinaires, informer le management des besoins
  • Si un chimpanzé décède, autopsie et prélèvements d’échantillons nécessaires
  • Formation de base de l’équipe de soigneurs (examen général de base ; assister lors d’une anesthésie ; fléchage, techniques médicales de base, etc.)
  • S’assurer que toute l’équipe (local et expatrié) suit et respecte les procédures et standards d’hygiène et de quarantaine
  • Suivi de base de la santé des soigneurs et des volontaires, tenu de leurs dossiers médicaux
  • Si besoin et à la demande du manager, aller au site de relâché (p. ex. pour vérifier l’état de santé d’un chimpanzé, changer des colliers ou simplement pour y passer un peu de temps)
  • Apprentissage médicale (pour des prises de sang en volontaire) avec les chimpanzés qui ne sont pas encore formés

 

Le vétérinaire pourra participer aux autres activités du Centre lorsque son emploi du temps le permettra (préparation et distribution des repas aux chimpanzés, sorties en forêt avec les jeunes, entretien du camp, etc.).

 

Le/la candidat(e) doit :

  • Parler français
  • Avoir envie de s’engager auprès de l’équipe management
  • Avoir une expérience clinique d’au moins un an pour pouvoir gérer les soins et les urgences de base – avoir une expérience en faune sauvage ou avec des primates est un grand plus !
  • Maitriser les techniques de laboratoire de base en hématologie, parasitologie, etc. Le Centre possède un microscope et de l’équipement de base, et comme nous sommes très isolés, nous souhaitons développer les possibilités diagnostic sur place
  • Etre enthousiaste à l’idée de former les soigneurs guinéens
  • Avoir une expérience en Afrique est un grand plus
  • Pouvoir vivre en petite communauté dans un lieu isolé
  • Excellente forme physique et mentale requise

 

Si vous avez de l’expérience et êtes enthousiaste à l’idée de nous rejoindre, alors postulez !

 

Envoyez votre CV, lettre de motivation et 2 lettres de référence à contact@projetprimates.com et wara_guinee@yahoo.fr

 

Plus d’infos sur www.projetprimates.com

 

Céline Danaud - vet 2013

OP Ama mars 2010 (1)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *