LES CAUSES  DE DISPARITION 

Beaucoup de primates, dont le chimpanzé, disparaissent à cause de la déforestation. Mais ce n’est pas la seule raison.
En Guinée le braconnage des chimpanzés pour revendre les bébés comme animaux de compagnie accélère dangereusement leur disparition.
Le CCC se bat activement contre toutes les menaces qui pèsent les chimpanzés et vous aussi dans votre quotidien, vous pouvez nous aider.

LE BRACONNAGE

Le Chimpanzé est une espèce intégralement protégée. Il est interdit de : le tuer, le capturer, le posséder, le vendre, l’acheter, le manger. 
Il est braconné pour :

  • vendre les bébés comme animaux de compagnie.
  • les adultes qui ont été tués pour s’emparer du bébé sont consommés dans des plats.

QUE FAIT LE CCC ?

  • Sensibilisation dans les écoles, les villes et les villages à la protection de l’environnement.
  • Prise en charge des chimpanzés saisis par les autorités et réhabilitation à la vie sauvage. Collaboration avec les autorités locales pour certaines opérations.
  • Il se porte partie civile dans les procès des braconniers arrêtés pour détention de chimpanzés.
  • Etude sur la consommation de viande de brousse sur les marchés.

QUE FAIRE A NOTRE NIVEAU ?

  • Signaler et ne pas diffuser les photos de chimpanzés « humanisés » (habillés, dans une maison…). 
    En voyage à l’étranger :
  • ne pas consommer de viande « exotique » (qui peut provenir d’un animal braconné)
  • ne pas payer pour prendre une photo à côté d’un animal sauvage captif (qui provient bien souvent du milieu naturel).

Chasse à la mauvaise image !

Des photos « mignonnes » de bébés chimpanzés présentés comme animal de compagnie peuvent amener des personnes qui en ont la possibilité à tenter de s’en procurer.

LA DESTRUCTION DE SON HABITAT

La destruction de l’habitat du chimpanzé peut être dûe à :

  •  l’exploitation du bois ou des minerais
     
  • le défrichage d’une forêt pour cultiver la terre ou construire des habitations.

QUE FAIT LE CCC ?

  • Sensibilisation dans les villages pour prévenir des risques de la déforestation et de l’exploitation intensive des ressources naturelles
  • Développement communautaire : mise en place de projets dans les villages qui ont une visée de développement pour la population et durable pour l’environnement.
  • Travail conjoint avec les éco-gardes pour lutter contre le braconnage et la coupe illégale de bois dans le parc national du Haut Niger.

QUE FAIRE A NOTRE NIVEAU ?

  • Vérifier la provenance du bois exotique. Les certifications FSC et PEFC garantissent une exploitation durable du bois avec un impact moindre sur l’environnement.
  • Réduire le nombre d’appareils électronique à la maison et sa fréquence d’achat. Privilégier l’achat d’appareils reconditionnés ou d’occasion et recycler son appareil lorsqu’on n’en a plus l’usage.

Le saviez-vous? 

1/3 des ressources mondiales de bauxite se trouvent en Guinée. Il est utilisé dans la création d’aluminium présent dans nos appareils éléctroniques (téléphone, ordinateur, etc).

MALADIES, PESTICIDES, PIEGES

  • Maladie : Le Chimpanzé partage 98,4% de son ADN avec l’Homme, ce qui le rend sensible aux maladies humaines. La réduction de son habitat et l’expansion humaine augmente le risque de transmissions de maladies.
  • Pesticides : son utilisation dans les cultures près du territoire de chimpanzés a un impact sur leur santé.
  • Pièges : les « pièges à mâchoires », même destinés à d’autres espèces, sont redoutables pour les chimpanzés qui tombent dedans.
L’un de nos bébés chimpanzés est arrivé avec une partie du pied amputé, peut-être par un piège.

QUE FAIT LE CCC ?

  • Etude et suivi des populations sauvages du parc national du Haut-Niger par « caméra trap ».
  • Les pesticides et les pièges impactent peu la population de chimpanzés en Guinée, car elles ne correspondent pas aux méthodes de chasse et de culture locales. Les chimpanzés vivant en Afrique de l’Est sont en revanche très durement touchés par ces méthodes.

QUE FAIRE A NOTRE NIVEAU ?

Nous pouvons avoir un réel impact sur l’ensemble de ses causes en soutenant les associations qui luttent sur le terrain :

  • en leur donnant plus de visibilité sur les réseaux sociaux en relayant leur actualité par exemple.
  • en devenant éco-volontaire ou en adhérant à une association.
  • en utilisant le moteur de recherche « Lilo » https://www.lilo.org/fr/centre-de-conservation-pour-chimpanzes/
  • en respectant les consignes sanitaires lors d’une excursion d’éco-tourisme pour observer les chimpanzés dans la nature.   
  • en faisant un don ou en parrainant un chimpanzé.